Wikileaks accuse Human Right et Amnesty International « d’absence de crédibilité » et de « lâche »

210px-Bradley_Manning_US_Army    Wikileaks a accusé Amnesty International et Human Rights Watch d’être lâches et peu crédibles parce qu’ils refusent de considérer Bradley Manning comme prisonnier politique.  Ce jeune soldat américain de 26 ans avait livré des documents TOP secrets à Wikileaks.

Sur leur compte Twitter, de cet après-midi (17 mars, à 8h57 pm, heure locale) on peut lire :

« Amnesty International et Human Rights Watch refusent tous deux de nommer Bradley Manning
comme étant un prisonnier politique.
Ces organisations sont lâches et manquent de crédibilité. »

tuesday 18, march

Arrêté en Juillet 2010 en Iraq, emprisonné dans des conditions qui violent la constitution américaine. Selon 295 universitaires – dont de nombreux éminents juristes américains – ont signé une pétition, en avril 2011, pour faire valoir que les conditions de détention violait la Constitution américaine.

Bradley avait livré des documents secrets, choqué par « l’apparente soif de sang » des soldats, et leur mépris pour la vie humaine.

De vives réactions ont été mitigées suite à son geste. Manning  est comparé à l’homme de la place Tiananmen du 21ème siècle et en même temps comme un « traître aigri ».  Nicks Denver, l’un des biographes de Manning, écrit que la fuite et, en particulier celle des câbles diplomatiques, ont largement contribué au déclenchement du printemps arabe qui, dès décembre 2010, a vu ses premières manifestations.

La plaie wahabo-salafiste !

La plaie wahabo-salafiste

 Prophétie de l’Islam :  « Ils persécuteront les pieux sous toutes les formes, ils proclameront que leur attachement à Dieu est une imposture et ils puniront toute bonne action comme si elle était un péché. »

Alors que l’Egypte croule devant les innombrables problèmes de société post-révolution, la plaie wahabo-salafiste décime les sociétés musulmanes. Tandis que le fléau du harcèlement sexuel dans les transports et lieux publics, sévit en Egypte -comptant en une du hit parade des victimes, les femmes  égyptiennes- un prêcheur fanatique et diabolique au surnom blasphématoire d' »Abu Islam », sème la terreur et choque le monde en justifiant l’abomination.

« Il arrivera des temps, après moi, où rien ne sera aussi masqué que la vérité et rien d’aussi triomphant que l’iniquité, où les mensonges sur Dieu et Son Messager seront la chose la plus courante. »

L’Egypte a émis un mandat d’arrestation, dimanche, contre le prédicateur haineux, Mahmoud Ahmad ‘Abdallah alias « Abu Islam » propriétaire de la chaîne télé privée « Al Ummah ». Ce censeur diabolique, connu principalement pour avoir dit que violer les manifestantes de la Place Tahrir est ‘halal’, a suscité de nouvelles controverses après avoir diffamé les femmes et le christianisme. Il est déjà en procès pour avoir brûlé  et déchiré la Bible, lors d’une manifestation devant l’ambassade américaine au Caire, en Septembre, contre le film « Innocence of Muslims ».  Arrêté et interrogé en septembre, il s’était justifié, croyant berner ses détracteurs, qu’il avait intenté à une Bible traduite en anglais et non en langue arabe reconnue par le Conseil copte égyptien. Comme si cela ne suffisait pas, l’avocat général a reçu plusieurs plaintes accusant « Abu Islam » de diffamer la religion chrétienne, lors de ses déclarations au journal Tahrir et sur sa chaîne de télévision , Al Ummah.

« Les gens arriveront à une époque où il ne restera de l’islam que le nom, et du Coran que les lettres. Leurs mosquées seront pleines (de monde) mais dépourvues de Guidance. La pire des espèces seront les savants qui ne sèmeront que discorde. » 

La dernière enquête est intervenue après une plainte déposée par un militant copte chrétien qui a accusé Abu Islam pour diffamation envers les chrétiens dans son émission de télévision. Le prédicateur égyptien wahabo-salafiste avait appelé à promouvoir la ségrégation entre les femmes et les hommes, déclarant que le viol et les attouchements sexuels dans les transports et les lieux publics ainsi que lors des manifestations au Caire, sur la place Tahrir est « halal » parce que se sont des « croisées » » qui « n’éprouvent aucune honte, aucune peur, et n’incarnent même pas le féminisme »!  Sa haine atteint des sommets et sa misogynie est sans limite quand il déclare que les activistes  « nues » place Tahrir y manifestent  « pas pour protester, mais pour être violées ». Ce sont de véritables appels aux meurtres inspirés par la démence pas par un prédicateur religieux paisible. Tous les Propos d' »Abu Islam » sont indignes de l’islam : ces femmes-là sont « des diablesses », avec leur « cheveux à l’air », c’est « une frontière rouge à franchir avec allégresse » poursuivant dans immondice quand il poursuit :   « 90% sont des croisées, et les 10% restantes sont des veuves qui n’ont personne pour les contrôler, vous voyez bien que ces femmes parlent comme des monstres ».

Il a encore récemment provoqué  en disant que la Saint-Valentin est une fête « pour les chrétiens et une célébration pour l’adultère et la prostitution ».

« Ce que je crains le plus pour ma communauté, ce sont les Imams qui égarent (les Musulmans) »

Les déclarations, toutes autant les unes que les autres, de cet inculte ont déchaîné sur Twitter, une grande colère chez de nombreux égyptiens heureusement !  Des « d’idiot congénital », « dangereux psychopathe », « débile mental »… se succèdent sur la Toiles. Il manquerait plus qu’on le traite de mécréants, cela serait une évolution dans les mentalités musulmanes ! Ce piètre « Savant » qui n’a pas d’autres synonymes bibliques que Sage ou Erudit, a aussi été condamné par plusieurs associations des Droits De l’Homme,. Elles ont mis au jour les faits accablants du nombre à 25, les victimes Égyptiennes qui ont été violées ou ayant subi de graves attouchements sexuels  lors des manifestations organisées à l’occasion du deuxième anniversaire de l’insurrection populaire.  Le ministère public égyptien,  qui croule depuis des mois sous les plaintes contre cet hurluberlu à barbe blanche, qui se prend pour Dieu, lui même !

Bonne nouvelle néanmoins, les procès contre ce prédicateur s’enchaînent à son actif pour outrages aux femmes et incitation à la haine religieuse notamment le christianisme…

 « Que périssent les fanatiques ! Que périssent les fanatiques ! Que périssent les fanatiques ! »

Les Enjeux du Soufisme face aux Salafisme/djihadisme le 22 février 2013 :  http://www.eric-geoffroy.net/22-fevrier-intervention-sur-le

https://monalika08.wordpress.com/2013/02/17/enjeux-actuels-du-soufisme-face-au-salafismedjihadisme-avec-eric-geoffroy/

LA PENSEE DE GAMAL AL-BANNA DANS ISLAM ET SPIRITUALITES

69632_10151393740459316_1369522959_n

Capture plein écran 09022013 161302En mémoire de Gamal al-Banna, l’invitée de l’émission Islam et Spiritualités du  vendredi 8/02 est Françoise DUTHU. 

    Nous abordons la pensée d’un défunt réformateur musulman : Gamal Al-BANNA.
    Ecoutez, voir ou revoir l’émission : 
    http://edc.radio.free.fr/edc/radio/emission/emi_show.php?emi=isspi&date=2013-02-08&type=B
    Venez nous écouter un vendredi sur deux, de 17 h à 19 h en direct sur
la Web TV Radio Etoiles du Coeur :  

http://edc.radio.free.fr

Le théologien musulman égyptien, Gamal Al-BANNA vient de décéder ! Yarhimou Allah (R.I.P). Nous perdons là, un grand réformateur de l’islam. Il a combattu toute sa vie pour un islam progressiste malgré l’ombre que lui faisait l’image de son frère Hassan Al-BANNA, fondateur de l’organisation mondiale des Frères Musulmans. Gamal Al-BANNA s’est imposé en allant toujours à contre courant de la pensée de son frère et dérangeait les conservateurs d’Al-Azhar (Université islamique d’Egypte) par ses positions contraires, notamment à propos de l’obligation du voile. Il  exécrait, en particulier, les fanatiques de l’islam politique. « Islam et Spiritualités » fait un hommage à cet homme encore trop peu connu.

L’invité de la semaine :

Françoise Duthu a été députée au Parlement Européen, Groupe les Verts et conseillère municipal EELV à Dreux. Elle est Économiste de formation et titulaire d’un Master 2 en sciences sociales. Françoise DUTHU est notamment Maître de conférences à l’Université Paris-Ouest-Nanterre La Défense, jusqu’en oct 2011. Françoise DUTHU a publié Le Maire et la Mosquée : Islam et laïcité en Ile-de-Franceen 2009 ; elle est également diplômée en sciences islamiques interdisciplinaires (Ijaza) l’équivalent d’une licence (IIIT France).

Nous vous attendons nombreux pour interagir, en direct, sur notre WebTVRadio Etoiles du Coeur en envoyant vos questions écrites à cette adresse :  etoilesducoeur@gmail.com ou pendant l’émission sur ma page Facebook publique : FB ou celle de Jean-Claude Carton : FB

Vous pouvez aussi continuer le débat sur le  Forum de la Web TV Radio après l’émission :

A vendredi !

Marika

LES REVOLUTIONS ARABES(*) TENTATIVE D’AVORTEMENT PAR L’INGERENCE OCCIDENTALE ?

Les Arabes de toutes obédiences religieuses et politiques ont de grosses divergences [et elles sont nombreuses ! Entre Musulmans concernant la théologique islamique, mais aussi entre Arabes Chrétiens, Juifs, Sabbeens, Zoroastriens, Athées, etc.] ont-ils encore besoin d’un leader qui leur permettra de les fédérer tous ?

Par évidence, les Arabes sont une grande nation qui va au-là de l’état nation car elle englobe aussi tous les musulmans non arabes(**). Le concept d’État nation qu’ils adopteront après la chute de l’Empire Ottoman (dernier bastion des grands empires du vieux monde, considéré à juste titre comme le successeur de l’Empire Romain, byzantin et arabe) leur paraît de plus en plus aujourd’hui comme un accident historique.

C’est notamment, au regard de l’échelle historique, une nation viable dans le temps car celle- ci peut se soulever et rebriller à nouveau comme renaissant de ses cendres. Les révolutions arabes que nous regardons avec fascination en témoignent.

De plus c’est une langue unique pour l’ensemble des musulmans, qui pèse de son poids considérable dans le classement des langues les plus parlées dans le monde aujourd’hui. Sans oublier la fierté que l’arabe procure à ceux qui la parlent : elle fut « langue de la science » pour l’Orient et l’Asie mais aussi pour l’Occident. Les Occidentaux, avant la renaissance, reconnurent la langue arabe comme langue de la science, ce qui les a propulsés au rang des lumières de la raison.

Enfin la langue arabe, en plus d’avoir été la langue de la philosophie, sa polysémie linguistique à multiples interprétations, la langue de la poésie, de la calligraphie, est une langue antique bien vivante depuis plus de 14 siècles. Elle est aussi la langue de la liturgie islamique. Tout cela s’ajoute au sacrée, pour un milliard et demi de musulmans aujourd’hui.

Ce qui les unis tous par dessus tout ? C’est un ancêtre commun, une histoire commune. Reussiront-ils à se fédérer dans toutes leurs divergences ? Sur la seule base commune la reconnaissance absolue de la dignité d’un peuple ? Peut-être, on l’a déjà vu dans le passé. Si la politique européenne et américaine n’œuvrent plus à saper cet élan unificateur -comme ils se sont habitués par l’ingérence, depuis l’époque de « La sublime porte »- à des fins idéologiques.

Mais le drame actuel qui se passe en Libye sous nos yeux et l’ingérence de l’Arabie Saoudite au Bahreïn(***), les revolutions en Suède,  en Espagne , dans le Wisconsin, au Portugal tout récemment… Le désenchantement de l’Irak, de l’Afghanistan et de la Palestine bien sûr, nous poussent à admettre un constat. Les révolutions arabes jouent un rôle majeur dans les affaires du monde, incontrôlables. Elles sont comme des tsunamis naturels et violents qui balaient notre planète et nous montrent l’incapacité de tous les dirigeants à régler ces crises historiques majeures qui nous concernent tous.

Cette incapacité au consensus dans la Ligue Arabe et l’UMA(****), l’ONU et l’OTAN, face aux meurtres des libyens en directe, nous est insupportable.

Si on ajoute à cela, la menace nucléaire venant du Japon, le temps perdu à nous mentir, le nombres de morts par la faute de l’homme irresponsable, les martyrs en constante augmentation, la crise économique, les futurs révoltes de la faim… Les peuples vont s’exaspérer et espérons-le dans un sens pacifique pour tenter de changer ce monde, devenu sans foi ni loi, insensible !

Espérons aussi que ces révolutions qui s’étendent, au-delà des frontières arabes, se fédéreront sous les mêmes combats. La liberté, la justice sociale, le respect de la nature et de la biodiversité à l’échelle de la planète toute entière…

Poussons-les à s’impliquer dans l’universalisme afin d’œuvrer à l’arrêt immédiat de toute forme de violence en Libye. Empêcher l’ingérence occidentale qui n’a d’autres intérêts que d’exploiter ces régions là. À moins qu’ils donnent des gages de leur bonne foi, de ne pas exploiter la région en instrumentalisant l’autodétermination des peuples. C’est une révolution populaire arabe, ne la leur confisquons pas ! Ce sont  les peuples qui doivent choisir leurs dirigeants y compris dans ses instances institutionnelles que sont aussi ces organisations internationales… La mutation est en marche !

Mais en attendant, silence on tue ! Toutes ces organisations fantôches, ce « machin », comme appelait De Gaulle l’ONU, se sont négociées le sacrifice de milliers de libyens,  au sacrifice  des peuples qui se révoltent. La Ligue Arabe, en échange de ces sacrifices, ses membres peuvent réprimer chez eux en toute impunité. Cet état de fait ne sert qu’à empêcher l’union arabe de ce vent de liberté ! Fantôche aussi la Ligue Arabe avec un Amr Moussa à sa tête qui fut sous Mubarak, ambassadeur et je ne sais quoi encore ! Candidat à la présidentiel de la nouvelle Egypte, l’hypocrisie de son double discours… l’Union Africaine, dont les membres sont achetés à coût de dollars, tous des vendus quoi ! On a rien à attendre d’eux. Pourtant j’avais espoir en la Ligue Arabe et l’UMA (Union du Maghreb Arabe) si leurs membres n’étaient pas des dictateurs…. En attendant, Silence on tue ! Devant nos yeux… impuissants !

(*) tawra : révolution en arabe, lire ma définition ici : https://monalika08.wordpress.com/2011/03/15/definition-de-tawra-revolution-en-arabe/

(**) les Arabes ne composent que 15% du monde musulman.

(***) les dessous de l’invasion saoudienne au Bahreïn :
https://monalika08.wordpress.com/2011/03/17/les-dessous-de-linvasion-saoudienne-au-bahrein/

(****) l’UMA (Union du Maghreb Arabe) se réunira le 28 mars :
http://www.maghrebarabe.org/fr/news.cfm?type=1&id=354