Vidéo

L’intégration de l’islam dans l’armée française, émission 7 déc. avec Elyamine Settoul

CAPTURE ELYAMINE EMISSION DU 7 DEC EDC ARMEE FRANCE

Elyamine Settoul et moi-même, nous débattons autour du thème :

« L’intégration des Français d’origine maghrébine et l’islam dans l’armée française »

du vendredi 7 décembre pour deux heures.

Ecoutez ou réécouter la rediffusion en podcast :

http://edc.radio.free.fr/edc/radio/emission/emi_show.php?emi=isspi&date=2012-12-07&type=B

Pour nous voir et nous écouter, tous les vendredi, en direct de 17h à 19h c’est sur ce lien :

http://edc.radio.free.fr/

Nous aborderons un sujet tabou qui touche la gestion de l’islam dans l’armée par l’apport de la culture cultuelle des Français musulmans.

Elyamine Settoul, enseignant à Sciences Po Paris, analyse la présence des minorités visibles, en particulier des enfants de l’immigration et de l’islam au sein de l’armée française. Un sujet tabou :

« Peu représentées au sein du haut commandement, les minorités visibles forment, en revanche, une part conséquente des soldats du rang et une part grandissante chez les sous-officiers. […] Beaucoup trouvent également dans des carrières militaires le moyen d’affirmer leur adhésion aux valeurs d’égalité et de méritocratie républicaine.

L’attraction exercée par les armées sur les jeunes issus de quartiers populaires demeure un phénomène méconnu du grand public. Ils ne suscitent que peu d’intérêt dans les médias, plus souvent enclins à évoquer ces segments de population sous le prisme des émeutes et de l’insécurité. Pourtant le phénomène est assez significatif pour que l’on y prête attention.

En proie à des logiques de discrimination et à un marché du travail en crise, nombre de jeunes issus de l’immigration perçoivent dans l’institution militaire une réponse à leurs difficultés socioprofessionnelles. Beaucoup trouvent également dans des carrières militaires le moyen d’affirmer leur adhésion aux valeurs d’égalité et de méritocratie républicaine.

D’autres y cherchent un espace de stabilisation sociale et affective. Selon cette logique, la trajectoire de Mohamed Merah qui avait tenté d’intégrer à deux reprises les armées avant de se radicaliser religieusement n’est pas aussi étonnante qu’il y paraît. A travers mes recherches sur l’engagement des minorités ethniques au sein des forces armées françaises, j’ai pu identifier les nombreux parallèles qui existent entre l’adhésion à une pratique religieuse radicale et l’enrôlement militaire. On retrouve, dans les deux cas, la quête d’une identité positive dans un univers social structurant. Les deux institutions ont la capacité de pallier les carences identitaires des individus en leur imposant un cadre normatif. » (Elyamine Settoul dans Le Monde d’avril 2012)

Elyamine Settoul est diplômé en sociologie, en sciences politiques et en relations internationales. Titulaire d’un doctorat en sociologie politique obtenu à Sciences-Po Paris sous le titre : « Contribution à la sociologie des forces armées : analyse des trajectoires d’engagement des militaires issus de l’immigration ». Il est spécialisé sur les questions relatives à la sociologie militaire, l’immigration, le monde arabo-musulman et les médias. Il a été allocataire de recherche (DGA-CNRS) auprès de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM). Il est actuellement chercheur postdoctoral à l’INED (Institut National d’Etudes Démographiques) et enseigne la sociologie et les sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Paris.

Inutile de vous dire que dans la WebTVRadio Etoiles du Coeur, nous traitons de tout sans tabous !

A vendredi,
Amicalement,

Marika

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s