REPONSE A UN FBOOKEUR QUI INCITE A LA HAINE DES MUSULMANS

Suite à un message de statut que j’ai vu passer sur mon fil du mur, j’ai décidé de répondre à l’ignorance par un petit éclairage. Aussi je me permets de partager avec vous la réponse que je lui adresse au message ci-dessous :

  • S.S. a écrit sur son statut : « Sourate V, 51: « O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs. Dieu ne dirige pas le peuple injuste. »  

Vous savez ce qu’ils pensent de vous quand vous leur serrez la main? Ils ont la haine… parce que le Coran le leur ordonne ! »

Sous le statut de S., nous pouvons voir une vidéo qui n’a rien à voir avec l’intitulé qui la présente, si ? :

http://www.dailymotion.com/video/xhv57a_nanterre-france-la-mosquee-diffuse-lyappel-du-muezzin-a-la-priere_news

C’est quoi cet appel à la haine S. ? Vous citez un verset hors contexte sans savoir de quoi il en retourne. Vous faîtes comme tous ces haineux envers les non-musulmans qui incitent à la haine et au mépris de l’autre. Vous stigmatisez tout un pan de la société française mais aussi plus d’un milliard de personnes dans le monde !

Croyez-vous vraiment que les musulmans haïssent les Chrétiens et les Juifs ?? Et qu’ils pensent vraiment que le Coran leur ordonne de ne pas lier d’amitié avec eux ? C’est le comble de l’absurdité et ce n’est pas du tout malin de votre part car c’est d’un ridicule qui frise l’ignorance !!

Quel est votre intention derrière ce statut ? On se le demande bien…

D’abord ce verset que vous citez n’est pas la traduction juste mais erronée. A mon avis si vous regardez l’origine de la traduction, ce doit être traduit par le Royaume d’Arabie Saoudite (pourtant grand ami des Juifs et des Chrétiens !).

La traduction que j’ai, donne une toute autre signification(*) :

« Vous qui croyez, NE NOUEZ NI AVEC LES JUIFS, NI AVEC LES CHRÉTIENS DE RAPPORTS DE PROTECTION. Qu’ils le fassent les uns avec les autres ! Quiconque d’entre vous en nouerait avec eux, conséquemment serait des leurs. »

J’ai deux points à faire remarquer pour comprendre ce verset qui a été pris hors contexte :

A) Le contexte de la révélation du verset :

Selon le contexte de l’époque, les musulmans liaient des pactes de protection en cas d’attaque d’autres tributs : La Charte ou la Constitution de Médine, l’un des écrits authentiques le plus ancien de cette période prophétique précédant la Vulgate d’Othman (premier Assemblage sous forme de Livre du Coran) en expliquait les conditions. La Constitution de Démine était semblable à une fédération de clans ou tribus nomades. Elle était liée par l’accord solennel des uns envers les autres : les membres constituaient une unité politique. Elle traitait de la responsabilité de chacun envers les autres membres sur le prix du sang encouru par un membre du groupe et du rachat d’un membre du groupe capturé. Dans d’autres articles de la Constitution on traite les divers aspects des rapports des croyants entre eux et avec les incroyants, d’autres encore traitent des droits et devoirs des Juifs. De nombreux groupes Juifs sont nommés, non pas par leur nom mais simplement comme « les Juifs de (c’est à dire, attaché à) tel et tel clan arabe ».

Chaque clan juif était allié à l’un ou l’autre des puissants clans arabes. Les Juifs étaient donc divisés entre eux et ne formaient pas un groupe compact. Toutefois les Juifs devinrent de plus en plus hostiles au Prophète et à sa religion et se servirent de leur connaissance de l’Ancien Testament pour critiquer Muhammad et le Coran. Le milieu illettré leur facilitait la tâche pour critiquer le Coran sur certains points de l’Ancien Testament(**). Cette Constitution d’un genre nouveau a permis de toute façon à maintenir la paix dans l’oasis.

B) Lecture de tous les versets qui traitent des « Gens du Livre » (Ahl al Kitab) : Chrétiens et Juifs :

Cet éclairage (dont vous n’aviez sans doute pas connaissance) étant établi, nous devons maintenant pour comprendre la signification d’un verset, lire tous les autres versets qui citent « les Gens du Livre » (Chrétiens et Juifs). Le Coran ayant été révélé par versets et sorates successifs selon des circonstances et pendant une durée de 23 ans. Il a été rassemblé en un Livre qui ne suit pas la chronologie des événements durant cette période donnée. Ce qui lui confère une complexité supplémentaire aux lecteurs .

Aussi pour exemple, les verset 57 et 58 que l’on peut lire un peu plus loin dans cette Sorate V, éclaire le verset que tu cites dans ton statut :

« Vous qui croyez, ne nouez pas de rapports de protection avec ceux qui tournent votre religion en moquerie, se jouant d’elle, parmi ceux qui ont reçu avant vous l’Ecriture (où Gens du Livre : Chrétiens et Juifs), non plus que parmi les dénégateurs. Prémunissez-vous de Dieu, si vous êtes croyants  » (verset 57)

et enfin le verset 58 :

« … (avec ceux qui), si vous appelez à la prière, la tournent en dérision, se jouant d’elle

– et cela parce qu’ils sont un peuple de déraison. »

Maintenant avec tout ceci, vous pouvez constater qu’une autre lecture est possible. Aidé de l’histoire et des circonstances de révélation, cela ne laisse que peu de doute à cette interprétation que Musulmans, Juifs, Chrétiens et même Athées peuvent très bien lier des pactes de protection et d’amitié à partir du moment ou le respect coexiste. Si le respect est rompu, même sans le Coran, le pacte l’est aussi. Avec une personne qui ne nous porte aucun respect ou se moque de nous, il est évident qu’on a tout intérêt de ne rien nouer du tout avec ces gens là et cela n’a absolument rien à voir avec « l’exégèse » du verset 51 que notre S. S. semble faire quand il interprète ainsi :  »

« Vous savez ce qu’ils pensent de vous quand vous leur serrez la main? Ils ont la haine… parce que le Coran le leur ordonne ! »

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le Coran a donc bon dos :

Il est donc important d’avoir une connaissance des écrits scripturaires et historiques. Cette connaissance est le seul rempart à l‘obscurantisme et aux détracteurs qui veulent faire dire au Coran ce qu’il est loin de dire. Leurs techniques passent par des  interprétations abusives qui forcent une lecture littérale du texte coranique et qui fait préjudice à toute la communauté musulmane et incite à la haine.

NB : Si commentaires, il y avait merci de ne pas insulter :

(*) : Traduction du Coran : Jacques BERQUE  » LE CORAN, Essai de traduction » Édition revue et corrigée, Albin Michel, 2ème Ed. 1995.

(**) : W.M. Watt dans son livre MAHOMET, PROPHÈTE ET HOMME D’ÉTAT, bibliothèque Payot, Paris, 1962.

DESINFORMATION / SCENARII DE LA MORT DE BEN LADEN

ACTU MONDE Encore un montage photo de Ben Laden mort Mercredi 04 mai 2011, c'est la deuxième photo de Ben Laden mort qui circule actuellement sur le Web un montage d'une scène du film « Black Hawk Down » par . L'image postée sur le Net et sur Twitter était présentée comme « le » premier vrai cliché d'Oussama ben Laden mort. Sur cette photo, qui semble avoir été prise de nuit par infra-rouge (vu sa couleur verdâtre dominante), on peut y voir un militaire américain (non cagoulé, ce qui est étrange pour un membre des forces spéciales) manifestement à genoux à côté du corps de Ben Laden gisant sur le dos. Sur la tête de ce dernier, juste au-dessus de son œil gauche, on voit une tâche noire qui pourrait attester de l'impact d'une balle. Mais rien de « particulièrement atroce » en vue par contre.

Je pense que toute cette désinformation autour du défunt ennemi public n° 1 est lancée sciemment pour semer la confusion dans le monde. La façon dont ils ont procédé dans le scénario de la capture de Ben Laden est à fort potentiel cinématographique. Tous les ingrédients sont là pour toute sorte de spéculation y compris les manipulations religieuses. Les réactions sont vives et émotionnelles donc irrationnelles, c’est le but recherché ! Nous savons selon Alain Chouet, ex-chef de la DGSE, qu’Al Qaïda n’existe plus depuis 2002, comme son intervention le démontre (conf. le lien ci-après : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/al-qaida-n-existe-plus-selon-la-69791).

La question est donc : Pourquoi toutes ces informations intox ? Les USA nous préparent-ils à quelque chose de grave ? « Plus aucune action terroriste dans le monde ne serait donc imputable à Al Qaïda depuis huit ans ; l’organisation ne compterait plus que quelques dizaines d’individus ; et les revendications de Ben Laden au fil des ans ne seraient même pas sûres » affirme Allain Chouet.

La capture de Ben Laden à Abbotabad, le 02 mai 2011 au Pakistan, dans une ville située dans une vallée entourée de collines verdoyantes, près du Cachemire pakistanais et qui abrite une population plutôt aisée et de nombreux militaires pakistanais, ainsi qu’une académie militaires posent de nombreuses questions. Comment est-il possible, quand on se visualise une forteresse d’environ huit fois plus haute que les résidences alentours, protégée par des murs d’enceinte  haut de quatre à cinq mètres entourés de fils barbelés, n’ait pas attiré l’attention des militaires ?

L’assaut du commando américain qui a permis la prise de l’ennemi ne cesse d’alimenter les polémiques en tout genre. Le corps de BL emmené par des commandos américains, les prélèvements ADN en un temps record, pour procéder à son identification, l’absence de preuves par l’immersion en haute mer de son corps, lance les discours religieux de la non conformité aux règles du rituel d’inhumation islamique requises.

Les raison de ce choix d’inhumation par les américains, les fausses photos représentant Ben Laden abattu et en sang mais surtout l’impossibilité du non jugement du chef d’al Qaïda par un tribunal international, posent d’énormes problèmes de crédibilités. Les prétextes, avancés par le gouvernement américain qui justifient l’absence de preuves de la mort de Ben Laden sont les suivantes : éviter de reproduire la même erreur qu’avec Ernesto Guevara et d’en faire une icône d’un combat qui symbolise la lutte contre l’impérialisme et le colonialisme occidental, les risques divers d’exhumer le corps par ses adeptes pour l’enterrer ailleurs et en faire un lieu de pèlerinage. Cet argumentaire religieux qui fait appel à la règle de nécessité prévue par le droit islamique, ne tient pas debout. D’une part, les salafistes ne vénèrent aucun tombeau, c’est sur quoi leur doctrine tient fondamentalement. D’autre part, c’est justement la prise de Ben Laden, dans des conditions inacceptables et inhumaines qui confortera justement son statut de martyr et d’icône de la révolution !

En attendant, la menace de vengeance annoncée par tous les médias et confirmée par Al Qaïda, auront pour conséquences le renforcement de la sécurité partout dans le monde pour des raisons politiques et met en réel danger, voire d’avorter les révolutions arabes et le vent de liberté qui leur sont attachées. Au pire, cela pourrait justifier une nouvelle croisade, cette fois avec le Pakistan ? L’Iran ? La Syrie ?

En France Vigipirate est au niveau rouge sur tout le territoire…

Soyons vigilant en prenant de la distance critique avec l’information !